Une chienne et ses petits meurent enfermés à Arles

Une chienne et neuf chiots ont été retrouvés en état de décomposition avancée dans un local technique d’un centre de vacances à Arles. La Société protectrice des animaux (SPA) des Baux-de-Provence en a été informée par un appel anonyme.

La chienne et les chiots sont morts de faim et de soif. La chienne a même été attachée avec une chaîne. Elle a gratté désespérément l’isolation des cuves de la chaufferie. Preuve de l’état de stress et de souffrance traversé par l’animal dans les jours qui ont précédé son décès.

Le site du village s’étend sur près de 30 hectares. Le local où reposaient les chiens est situé dans "une partie fermée", assure le directeur du village de vacances. Des employés ont fait la macabre découverte le 30 novembre lors d’une ronde de routine.

"Il s'avère que cette chienne et ses petits appartenaient à un employé saisonnier du centre de vacances qui est parti faire sa saison d'hiver à la montagne et qui les a abandonnés en les enfermant dans ce local", explique maître Alain Clergerie, avocat de la SPA qui s'est portée partie civile.

La souffrance animal reste encore trop impunie !

[button-red url="http://www.mesopinions.com/petition/animaux/retrouver-condamner-saisonnier-responsable-massacre-chiens/17279?source=wamiz" target="_blank" position="left"] Pétition à signer[/button-red]

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *