Un "violeur" de juments récidiviste

[alert-announce] Mise à jour : Le tribunal correctionnel de Valence condamne finalement l'ouvrier agricole à deux mois de prison ferme. Il reste aujourd'hui trois juments, Volga, Précieuse et Majesté. Trois animaux qui, à Mercurol, prennent peur quand des humains s'approchent. Y compris la jeune fille de la famille qui pratique l'équitation. [/alert-announce]

Cette histoire sordide se passe dans la Drôme, à Mercurol, où un homme est suspecté d'avoir "violé" des juments au cours de ces derniers mois.

Rappel des faits : Le 15 mai un habitant d’un village voisin avait été arrêté par les gendarmes et reconnaissait avoir délibérément violé 2 juments dans un champ situé sur la commune de Mercurol. Cette interpellation a pu sa faire grâce aux éleveurs qui, après avoir découvert des éléments suspects dans leurs champs, ont décidé d’installer un système de vidéo-protection et d’apporter les images répugnantes aux gendarmes. En automne prochain, ce violeur devait répondre devant la justice pour viols sur animaux apprivoisés (délit passible de 2 ans d’emprisonnement et de 30 000€ d’amendes).

Cependant, l’homme ne pouvant retenir ces sordides pulsions a récidivé le 27 mai en violant 3 autres juments. Encore une fois, c’est par l’intermédiaire du système de vidéo-protection que ce dernier a pu être de nouveau identifié après que les éleveurs aient eu un "mauvais pressentiment". Les vidéos ont une nouvelle fois été apportées à la gendarmerie qui a procédé à une seconde arrestation du détraqué le 29 mai.

Triste monde…

Commentaires (1)
  1. Arnie 28 décembre 2016

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *