Un homme en garde à vue pour avoir sauvé un chat de la mort

Un chat était enfermé dans un appartement à Paris, seul depuis le 27 juillet, la propriétaire du chat étant partie en vacances. Les voisins de l’appartement sont arrivés le 4 août et se sont inquiétés d’entendre le chat miauler les journées entières, certainement en manque d’eau. Ils ont alors décidé de contacter l’association RESPECTONS le 8 août, puis Patrick, un membre de cette association, a appelé les pompiers qui sont intervenus sans entrer dans l’appartement, en regardant par la fenêtre, constatant que le chat était bien là mais sans plus de précision. Patrick et les pompiers ont laissé un mot sous la porte en espérant que quelqu’un passe mais les voisins affirment que personne n’est passé. En contact permanent avec la police, et après avoir enquêté, collecté plusieurs témoignages, il semblerait que la propriétaire ne reviendrait que fin août !

N’ayant pas le temps d’attendre que le chat meurt de déshydratation et n’ayant aucun autre moyen d’apporter de l’eau à ce pauvre chat, Patrick prend la décision d’entrer dans l’appartement dimanche en fin de journée, ayant attendu le plus longtemps possible que quelqu’un passe. Le mot sous la porte, laissé jeudi est encore là, Patrick force la porte de l’appartement et retrouve le chat vivant mais dans un état grave.

Aussitôt amené chez le vétérinaire, le chat est mis sous perfusion, il va pouvoir s’en sortir mais son pronostic vital était engagé. Patrick dispose donc d’un certificat qui atteste que le chat est gravement déshydraté !

Étant contactée, la police appelle ensuite Patrick par téléphone pour lui demander de se rendre au commissariat du 7eme arrondissement de Paris. Patrick s’y est donc rendu ce lundi matin, mais pour une raison incompréhensible, ils ont placé Patrick en garde à vue pour 24 heures pour être entré dans l’appartement avec effraction.

L'association recherche d’urgence un avocat, ou un juriste pour défendre Patrick, merci de diffuser ce message !

Comments(2)
  1. fred 29 août 2014
  2. lea 2 mars 2017

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *