Un chien décapité car possédé par le "démon"

A Stevenson, dans l'Etat de Washington (nord-ouest des Etats-Unis), un homme a décapité son chien avec un collier explosif artisanal, rapporte la chaîne ABC. L'animal était un jeune labrador sable qui répondait au nom de Cabala.

Pour perpétrer cette horreur, l'homme âgé de 45 ans disposait des connaissances et du matériel nécessaires, possédant un magasin de feux d'artifice baptisé "la cabane du tonnerre". C'est donc très facilement qu'il a pu puiser dans sa réserve la poudre nécessaire à l'élaboration d'un collier explosif pour son chien.

Pour expliquer son geste, l'homme a affirmé à la police que l'animal, qui lui avait été offert par son ex-petite amie, était possédé par le "démon" qu'elle aurait placé en lui. Quand la police est arrivée sur les lieux, alertée par le voisinage réveillé à 4 heures du matin par une forte explosion, elle a trouvé l'homme en train de vider sa maison de tous ses objets en métal qui eux aussi, croyait-il, étaient contaminés par le démon.

Déséquilibré, l'homme était aussi pervers. Car il a expliqué que pour éviter que le chien ne se débatte tandis qu'il lui installait le fatal collier, il l'avait rassuré avec forces caresses. Avant, pas si fou, de s'abriter derrière un mur pour déclencher le détonateur.

Détenu sous une caution de 500.000 dollars, l'individu doit désormais faire face à la justice pour "comportement dangereux" et "possession d'un engin explosif". Ironie de l'histoire, la charge de "cruauté" a été abandonnée. La cour, qui s'est penchée sur l'intitulé exact de ce crime, a en effet relevé que cette accusation n'était valable que dans des cas de souffrance animale. Or, a-t-elle considéré, Cabala ayant été tué sur le coup, le chien n'a pas souffert …

Source : Métro

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *