Toutes les explications nécessaires dans ce guide pour devenir une FA.

Qu'est-ce qu'une famille d'accueil et comment le devenir ?

Être famille d’accueil (FA) pour animaux, c’est recueillir un animal (un chien, un chat, un rongeur...) qui a eu une vie difficile, qui a été abandonné, et qui cherche un nouveau foyer.

En attendant qu’il trouve de nouveaux propriétaires, cet animal sera gardé par cette famille d’accueil qui aura pour fonction de prendre soin de l’animal, et dans certains cas de le sociabiliser, lui redonner confiance en l’Homme. En effet, certains animaux ont été maltraités avant d’arriver en famille d’accueil.

 Devenir famille d’accueil ?

Pour devenir famille d’accueil, il faut se rapprocher d’une association de protection des animaux. Ce sont ces associations qui viennent en aide aux animaux abandonnés mais, faute de structures d’accueil, elles comptent sur la générosité de familles pour prendre en charge l’animal en attendant ses nouveaux propriétaires. Les refuges également préfèrent confier certains des animaux en famille d'accueil : les plus âgés ou malades, par exemple, qui ne supportent pas de vivre en refuge.

 Quelles responsabilités pour la famille d’accueil ?

Tout d'abord, il faut avoir de quoi recueillir un animal : du matériel, des accessoires pour chien ou pour chat, un jardin si nécessaire...

Ensuite se pose la question de la disponibilité : êtes-vous étudiant, au travail plus de 8 heures par jour, sans emploi, retraité ? Il est certain que la disponibilité a une grande importance sur la capacité à devenir famille d’accueil : s’il n’y a personne à votre domicile plusieurs heures par jour, vous ne pourrez pas accueillir tous les types d’animaux.

Quand un animal abandonné arrive chez la FA, il faut aussi s’attendre à ce qu’il ne soit pas éduqué. Cela signifie qu'il peut avoir des troubles du comportement plus ou moins graves : malpropreté, destruction du mobilier, agressivité…

Aussi, il est possible de définir l’espèce et le profil des animaux que la famille souhaite accueillir selon sa situation et son expérience.

 Qui paye les soins et l’entretien de l’animal ?

Être famille d’accueil pour animaux est un acte purement bénévole, il faut donner de son temps… et parfois de son argent. Si la plupart des associations s’engagent à couvrir les frais de vétérinaire et de nourriture, il arrive parfois que la famille d’accueil paye la nourriture du chien.

Malgré ces inconvénients, la plupart des familles d’accueil sont ravies de se sentir réellement utiles pour la cause animale, et la satisfaction de voir un animal auparavant abandonné retrouver une nouvelle famille vaut toutes les récompenses.