Une pieuvre s'évade d'un aquarium pour rejoindre l'océan

La mascotte de l'Aquarium national de Nouvelle-Zélande s'est évadée après un véritable périple, dont la traversée d'un tuyau de cinq mètres de long.

C’est une performance digne d’Houdini, ce magicien qui avait fait sa spécialité de s’évader de divers conteneurs cadenassés. Inky, une pieuvre commune, s’est échappée de l’Aquarium national de Nouvelle-Zélande pour rejoindre la mer. L’évasion, rapportée par plusieurs médias anglo-saxons, s’est déroulée il y a quelques semaines.

Des créatures très intelligentes

Le poulpe a profité de l’inattention de ses soigneurs, qui avaient laissé le couvercle de son réservoir entrouvert. Selon ceux-ci, qui ont témoigné auprès du Guardian, l'explication la plus probable est qu'Inky a attendu la nuit pour descendre à l’extérieur de l’aquarium, traverser la pièce sur une distance de trois ou quatre mètres, avant de se glisser dans un tuyau d’évacuation de 15 centimètres de diamètre et 50 mètres de long menant à l’extérieur… et à l’océan.

Même pour un animal de la taille d'un ballon de rugby, la performance contorsionniste n'est pas étonnante, car les pieuvres, dépourvues d'os, peuvent se glisser dans des espaces très étroits. Elles sont également très intelligentes, même si selon Rob Yarell, directeur de l'Aquarium national de Nouvelle-Zélande, son petit protégé fait figure d'exception.

"Les pieuvres sont les reines de l'évasion, explique le directeur au Guardian. Mais Inky s'est vraiment dépassé cette fois-ci. Je ne pense pas qu'il était malheureux avec nous, ou qu'il se sentait seul, parce que les pieuvres sont des animaux solitaires. Mais il est tellement curieux. Il a voulu découvrir ce qu'il se passait dehors. C'est dans sa personnalité."

Rescapé des récifs

Inky avait été confié à l'Aquarium national en 2014 par un pêcheur qui l'avait trouvé coincé dans un pot en terre cuite. Blessé à plusieurs endroits, avec des tentacules coupés, "il avait vécu dans les récifs et s'était battu avec les poissons, alors il n'était pas très en forme", se souvient Rob Yarell. Depuis, il était devenu la mascotte de l'équipe et des visiteurs, qui avaient voté pour lui choisir un nom.

L'incident ne devrait pas entraîner de modification de la sécurité de l'aquarium, car il s'agit d'un événement exceptionnel. Et même si Inky manque à ses soigneurs, ceux-ci sont tout de même heureux qu'il ait repris sa liberté, rapporte le site d'information néo-zélandais Stuff. Ils n'ont donc pas prévu de lancer de recherches pour le retrouver, ni même pour le remplacer.

Le directeur précise toutefois que si un pêcheur leur apportait une autre pieuvre, ils pourraient envisager de l'accueillir, même si Blotchy, le poulpe qui partageait le réservoir d'Inky, préfère lui aussi la solitude. "Et puis on ne sait jamais, lance Rob Yarell. Il y a toujours une chance qu'Inky revienne à la maison." Ou qu'il leur rende au moins une petite visite, il leur doit bien ça.

Source : BFM TV

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *