Mobilisation contre la chasse à courre à Amiens

[alert-announce] Mise à jour : la cérémonie religieuse, rassemblant des chasseurs, a eu lieu plus tôt que prévu dans le plus grand des secrets, non pas dans une belle cathédrale, celle d'Amiens pouvant accueillir 2000 personnes, mais loin des regards dans une Église Abbatiale ! Une petite victoire donc ! Cependant, la manifestation est maintenue le 9 Novembre, devant l’évêché, afin d'y demander une audience pour que les revendications contre la barbarie de la chasse soient entendu par les plus grand responsables. (Pour plus d'informations : ici)[/alert-announce]

[alert-announce] Mise à jour : la manifestation aura lieu le 9 Novembre 2013 - RDV devant la cathédrale d'Amiens à 16h [/alert-announce]

En novembre, soyons tous mobilisés contre la barbarie des chasseurs et de la chasse à courre particulièrement présentes en Picardie ! Il est attendu un millier de personnes devant la Cathédrale d’Amiens, à l'occasion de la messe de la Saint-Hubert, le patron des chasseurs, le week-end du 3 et 4 novembre.

La place peut réunir jusqu’à 2000 personnes, plus nous serons nombreux plus notre action sera utile ! Une date et une organisation plus précise se fera au cours de l'année avec organisation de cars et de covoiturage (lien de la manifestation). L’an dernier, une centaine de personnes avaient manifestés (Courrier Picard).

Droits des Animaux toujours sur le terrain malgré les intimidations ! (Lettre ouverte des organisateurs)

"N'en déplaise à Madame la juge De Boishebert, fidèle lectrice de romans de chasse à courre, ce ne sont pas les militants de notre association qui se comportent de manière violente, mais plutôt les tortionnaires d'animaux, comme les événements de samedi dernier en attestent une fois encore.

A l'occasion de la messe de la Saint-Hubert, sur le parvis de la cathédrale d'Amiens, les militants de diverses associations (CCE2A, CVN, Droits des Animaux...) ont manifesté leur opposition à la chasse à courre, cette cruauté anachronique. De quelle manière ont-ils été accueillis ? Laissons la parole à l'une des militantes de notre association, Anne, qui était présente sur les lieux : "Nous nous sommes gardés de toute provocation puisque aucun militant n'est entré dans l'église. Mais les chasseurs n'ont pas hésité à nous jeter au visage la dépouille d'animaux, sangliers, lapins, qu'ils avaient tués, en cherchant la confrontation physique. Nous avons tous su garder notre sang froid".

Ni les pressions judiciaires, ni les décrets contre "l'obstruction à la chasse", ni les connivences avec les politiques n’arrêteront le mouvement engagé pour la défense des animaux, soutenu par nos concitoyens. Ils l'alimenteront plutôt, ainsi que les chasseurs à courre le comprendraient si leurs facultés intellectuelles n'avaient été altérées par la haine de la contestation et l'arrogance de ceux qui, croyant constituer la fine fleur de la société, s'arrogent tous les droits."

Manifestation anti chasse à courre à Amiens (2012)

Comments(8)
  1. Myriam Boulay 4 juillet 2013
  2. Nad51 4 juillet 2013
    • Doi44 26 septembre 2013
  3. danièle 4 juillet 2013
  4. laura62390 4 juillet 2013
    • Doi44 26 septembre 2013
  5. Induna 11 juillet 2013
    • Doi44 26 septembre 2013

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *