Les Animaux en cadeau sous le sapin de Noël

Dans un mois, c'est Noël ... le sapin, les décorations, les repas, la famille et les cadeaux. Et parfois, des Animaux comme cadeau.

C'est un désir fréquent des enfants : Chien, chaton, lapin, cobaye ... Malheureusement beaucoup de ces petits vont atterrir dans les SPA, ou pire. Une telle décision ne peut être prise à la légère.

L’arrivée d’un animal est aussi bouleversante que celle d’un bébé : c’est tout notre quotidien qui s’en trouve transformé. L'adopter c'est, entre autres, s'engager en termes de durée, d’affection et d’argent. C'est une grande responsabilité qui implique des devoirs et des contraintes. C’est une décision qui ne doit pas être prise sur un coup de tête mais qui doit être mûrement réfléchie.

Noël : un bon moment ?

Fêtes, déplacements, excitation : rien n’est réuni pour accueillir un animal correctement. Une arrivée dans un nouveau foyer est toujours source de stress et de peur pour un animal qui perd tous ses repères. Son arrivée dans ce nouveau monde serait alors doublement stressante.

Un cadeau pour les enfants ... empoisonné

Qui va le sortir quotidiennement, même par temps froid et pluvieux ? Qui va ramasser ses excréments ? Qui va le brosser, le laver et le soigner ? Qui va s’occuper de lui tous les jours et ce pendant une quinzaine d’années ? Il est évident qu’un enfant ne peut assumer cette charge : c’est aux parents de s’occuper du chien. L’enfant peut juste, selon son âge, aider à certaines tâches… et toujours sous surveillance d’un adulte.

Ce "cadeau" peut ne pas plaire

Race, sexe, âge, comportement (joueur ou timide, câlin ou indépendant, craintif ou tête brûlée, silencieux ou aboyeur, destructeur ou sage) : tous ces facteurs peuvent décevoir la personne qui va l’accueillir. Ce n’est pas un cadeau qu’on achète, qu’on jette puis qu’on remplace. C’est un engagement à long terme auquel se destine la personne visée par ce cadeau !

Disponibilité, patience, indulgence, respect, calme et constance sont les maîtres mots pour une bonne adoption… et ce n’est pas pendant les fêtes de Noël que cela peut se faire ... L’animal doit réellement et profondément être désiré !

Chaque année, des milliers d'Animaux cadeaux sont abandonnés. Faut-il plus blâmer la personne désemparée par ce cadeau ou celle à l'origine de ce cadeau ?

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *