La chasse à courre : une pratique barbare d'un ancien temps

Mode de chasse ancestral qui consiste à poursuivre un animal sauvage (traditionnellement cerf, sanglier, renard ou lièvre) avec une meute de chiens, jusqu’à sa prise éventuelle.

La définition la plus appropriée de la chasse à courre serait plutôt une "méthode de chasse pratiquée par des personnes à pied ou à cheval (les veneurs) aidées par une meute de chiens dressés et spécialisés dans la poursuite d'une espèce particulière. L’animal (cerf, chevreuil, sanglier, renard, lièvre...) est poursuivi pendant des heures jusqu’à épuisement total. C’est alors le moment culminant : "l’hallali". Lorsque la victime est "aux abois", totalement encerclée, blessée par les morsures et déjà à demi-morte de fatigue et d’effroi, l’un des chasseurs met fin à son martyr en l’achevant à l’aide d’une dague ou d’un fusil (le cerf est parfois noyé dans la vase d’un étang). Le lièvre et le chevreuil sont parfois déchirés vivants par les chiens."

Comme cette définition le souligne il s'agit en réalité d'une pratique barbare d'un ancien temps pour laquelle 79% des Français en sont fermement opposés selon un sondage commandé à l'IPSOS par One Voice (juillet 2010). Cette dernière a par ailleurs infiltré le monde de la chasse à courre durant 3 ans et a révélé la cruauté qui s'y déroule.

La chasse à courre, réservée à une élite, est autorisée du 15 septembre au 31 mars avec 389 équipages répartis sur 68 départements utilisant 17 000 chiens et 6 000 chevaux. La majorité des équipages est située en région Nord-ouest et Sud-ouest (source: Site de l'association Brigitte Bardot)

[alert-announce] La France est un des derniers pays d'Europe à pratiquer la chasse à courre. Elle est interdite dans de nombreux pays (Allemagne, Luxembourg, Belgique, Ecosse, Pays-Bas, Suisse, Pays de Galle, Angleterre...) [/alert-announce]

Toujours selon l'enquête de One Voice, aucun animal n'a été gracié lors de ces 3 ans de chasses, même lorsqu'un jeune cerf combatif tient tête aux chiens après plusieurs heures de chasse ou qu'une laie attend des petits … Une cruauté sans nom ! En Irlande, le cerf a les bois sciés avant qu'il soit lâché pour être traqué et tué.

Par ailleurs, une histoire qui pourrait arriver à n'importe qui est advenue il y a déjà plusieurs années de cela mais prouve l'état d'esprit de ces chasseurs qui ont une soif de sang sans pareille. Un cerf traqué par une meute de chiens et des chasseurs, s'était réfugié dans le jardin d'un particulier, à Prémonté dans l'Aisne. C'est alors que les chasseurs rentrent dans la propriété privée et achèvent cette pauvre bête à coups de dague dans le jardin, devant tout le monde, ce qui a suscité l'émotion des habitants. Ce genre de scène s'était déjà passé en 2006 et 2007 chez des particuliers vivant dans le Tarn chez qui l'animal s'était réfugié et où les chasseurs n'avaient pas hésité à l'achever en plein milieu du salon !

Vidéo de cette affaire sur France 2

 Ce barbarisme sans nom fait endurer à l'animal une souffrance et un stresse sans égal … Les  chasseurs cherchent principalement des animaux puissants pour les montrer en trophée et pourchassent avant tout les meilleurs reproducteurs nuisant ainsi à la qualité de l'espèce (les prédateurs naturels s’attaquent en priorité aux animaux affaiblis, malades, blessés…). De plus, cette infamie perturbe l'équilibre des forêts, déjà si fragile.

[alert-announce] La chasse à courre n’a donc plus place dans notre société moderne. D’ailleurs, elle avait été abolie par la révolution en 1789 ! Pour les Français cette chasse est une pratique cruelle (85%), obsolète (76%), dangereuse (72%) et perturbatrice de l’équilibre des écosystèmes (62%) ![/alert-announce]

[button-blue url="http://www.one-voice.fr/wp-content/uploads/drupal/Memento_ChasseAcourre_2010.pdf" target="_blank" position="left"]Memento à télécharger [/button-blue][button-red url="http://www.one-voice.fr/wp-content/uploads/drupal/CartePetition_ChasseCourre2010.pdf" target="_blank" position="left"] Carte pétition à envoyer [/button-red]

 
 

Vidéo nous montrant les atrocités de cette chasse à courre

[alert-warning] Attention, cette vidéo peut contenir des scènes choquantes ou perturbantes ![/alert-warning]

Aucun commentaire (0)

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *