Journée mondiale contre le foie gras

21 novembre 2013 : pas d'"exception française" pour la cruauté !

Pour produire du foie gras, les canards et des oies sont gavés à la pompe, plusieurs fois par jour, jusqu'à ce que leur foie atteigne un volume dix fois supérieur à la normale. Pour les empêcher de s'échapper, ils sont bloqués, nuit et jour, dans de petites cages métalliques.

En période de gavage, la mortalité des canards est jusqu'à vingt fois plus importante qu'en élevage classique, du fait de l'état de santé fortement dégradé des animaux : blessures ou affections liées au passage du tuyau métallique ou défaillance des organes vitaux.

La France produit 75% du foie gras dans le monde.

Tout comme le Canada voit sa réputation entachée par le massacre des jeunes phoques, de telle sorte que l'UE entière a interdit la vente des ces produits, l'industrie française du foie gras doit être révélée et condamnée dans le monde. Nous appelons le mouvement international pour les droits des animaux à attirer l'attention sur cette industrie particulièrement cruelle dont la France s'est fait une spécialité.

Demandons à la France de mettre fin à une pratique responsable de la souffrance et la mort de plus de 80 millions d'oiseaux chaque année. Rejoignez la Journée mondiale contre le foie gras 2013.

Pour plus de renseignements sur les actions menées en France et dans le monde, cliquez sur le lien ci-après : stop gavage

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *