Il bat à mort un chat pour se "passer les nerfs"

L'homme de 30 ans, dénoncé par une association de protection des chats errants, doit être jugé en janvier pour acte de cruauté envers un animal.

Un homme de 30 ans a été interpellé et placé en garde à vue à Saint-Estève (Pyrénées-Orientales) pour avoir battu à mort une chatte errante, rapporte Midi Libre jeudi 12 novembre. Lors de son audition par la police, le suspect, âgé de 30 ans, a reconnu s'en être pris à l'animal pour "se passer les nerfs" sur quelque chose.

L'homme a été retrouvé après le dépôt de plainte de l'association Les Chats d'Oc, qui œuvre en faveur des chats errants. Une bénévole avait découvert Véga, une chatte de 13 ans tatouée par l'association, agonisant dans une rue de Saint-Estève, début novembre. Le félin, couvert d'hématomes, est mort 24 heures plus tard malgré les soins d'un vétérinaire.

"Il l'a massacrée"

Grâce aux images de vidéosurveillance de la ville, les gendarmes ont pu identifier le suspect. "Sur la vidéo, on voit un homme arriver en voiture vers l'endroit où nous nourrissons les chats, explique Josyane Gineste, la présidente de l'association. Sorti de la voiture, il assomme Véga d'un coup de bâton avant de la prendre par le cou et de s'acharner. Il l'a massacrée."

Remis en liberté, l'homme doit être jugé le 21 janvier prochain pour "sévices graves ou acte de cruauté envers un animal domestique" et "conduite malgré l'annulation du permis". Les images de surveillance révèlent en effet qu'il est arrivé sur les lieux en voiture, alors qu'il n'avait plus le droit de conduire.

Source : francetvinfo

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *