Décès de Duchesse, chatte torturée par des jeunes dans le Gard

Vendredi 31 octobre à Vauvert (Gard), une chatte a subi des supplices d'une rare violence par des jeunes âgés de ... 12 ans.

La gendarmerie a pris l’affaire très au sérieux et a entendu deux des trois auteurs des faits, mais le parquet de Nîmes n'a, pour le moment, pas engagé de poursuites, rapporte le site du quotidien Midi Libre. La gendarmerie a aussi saisi le maire de la Ville et ses services pour qu’ils assurent le suivi de ces adolescents "déjà connus pour incivilités".

Saisie de la justice

Deux associations de défense des animaux (Moustaches et coussinets et Chats grains d'amour) ont déposé plainte pour la mort de la petite Duchesse qui "a subi un véritable calvaire". "Nous avons déposé une plainte mercredi auprès de la gendarmerie de Vauvert. Nous ne voulons pas laisser passer. Duchesse avait déjà été sauvée de la maltraitance. Stérilisée, elle vivait tranquillement, soignée par des bénévoles. Elle était un chat libre. Sa docilité a causé sa perte", expliquent les deux amoureuses des animaux, Sabine Peyre de Fabrègues et Claudette Monvoisin, présidentes des associations Moustaches et coussinets (Saint-Nazaire-de-Pézan) et Chats grains d'amour (Aigues-Vives).

Une pétition

Une pétition lancée par Chats grains d'amour est en ligne et a déjà recueillis plus de 3000  signatures.

[button-red url="https://www.lapetition.be/en-ligne/Justice-pour-chatte-assassinee-a-vauvert-30-15079.html" target="blank" position="left"]Pétition à signer[/button-red]

 
 
 

Les faits

"Nous avons su que Duchesse jouait tranquillement dans un arbre lorsqu'ils l'ont fait tomber à coups de pierres. Ils l'ont alors jetée en l'air, la laissant retomber lourdement sur la chaussée. Ils lui ont donné des coups de pied. Ils l'ont balancée...", racontent les protectrices des Animaux.

Une triste fin

Les derniers instants de l'animal : "Emmenée dans un état lamentable chez le vétérinaire, qui relèvera un état de choc, des saignements de la gueule, un traumatisme crânien, des émissions de plainte ou encore des lésions respiratoires profondes, elle sera euthanasiée le lendemain, samedi 1er novembre".

Les deux présidentes sont soutenues dans leur action en justice par la Fondation Brigitte Bardot, la Fondation 30 millions d'amis, l'association Stéphane Lamart, Les Chats libres aigues-mortais et les Sociétés protectrices des animaux (SPA) de Paris et de Montpellier. Toutes se sont portées partie civile dans cette affaire.

 

Sources : Le Parisien, Midi Libre

Comments(17)
  1. yanickledu@gmail.com 19 novembre 2014
    • alexandrelegrand 12 novembre 2015
  2. lorialet 20 novembre 2014
    • Frédéric 20 novembre 2014
    • tina 1 décembre 2014
  3. Frédéric 20 novembre 2014
  4. Yvon 20 novembre 2014
    • Frédéric 20 novembre 2014
    • dom 25 octobre 2016
  5. jeremy 20 novembre 2014
  6. jchan 21 novembre 2014
  7. BRIDGET44 23 novembre 2014
  8. Andria2b 23 novembre 2014
  9. mady 5 décembre 2014
  10. magali 16 décembre 2014
  11. Tour Eiffel et boum 23 octobre 2015

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *