Affaires judiciaires : les chiens "dangereux"

Le débat sur les chiens dangereux a ressurgit suite à des faits divers récents et qui paradoxalement ne concernaient pas des chiens issus des catégories les plus "dangereuses" 

Un homme aurait délibérément lâché son dogue argentin suite à un accrochage qui s'est produit à la sortie d'une discothèque vers 05h15 du matin à Libourne (Gironde).

Cet homme aurait été molesté et se serait ensuite dirigé vers sa voiture pour ouvrir la portière à son chien. Ce dernier aurait alors mordu une jeune femme étrangère à la bagarre, avant de se jeter sur le groupe qui avait pris à partie son maître, mordant au total cinq personnes aux bras et aux jambes

Le chien a pu être capturé ce matin après sa fuite et a été placé en fourrière pour y subir des examens vétérinaires. Le propriétaire, qui n'a aucuns antécédents judiciaires, a été interpellé et brièvement placé en garde à vue. Il a été hospitalisé en raison du coup reçu.

A l'issue de son hospitalisation, il pourrait de nouveau être placé en garde à vue. Il risque des poursuites pour violences avec arme par destination.

Le chien risque d'être euthanasié si le vétérinaire évalue son comportement comme dangereux

[alert-announce] Le dogue argentin n'est pas classé parmi les chiens dits "dangereux" de catégories 1 (chiens d'attaque) et 2 (chiens de garde ou de défense)[/alert-announce]

 

Une autre histoire malheureuse a été relayée dans les journaux.

Un Jack Russel de 11 ans se serait fait dévoré par des chiens appartement à une SDF tandis qu'il se promenait avec son maître vers 23h pour un dernier pipi …

Deux versions différentes s'affrontent :

  • Celle du propriétaire du Jack Russel : "J’avais notre chien en laisse lorsque trois chiens, des bien plus gros que le mien qui pèse 8 kilos, sont sortis des fourrés." Alors que la tension monte entre le Jack Russell, dont le propriétaire considère qu’il a été attaqué, et les trois autres, Philippe Simon tire sur la laisse. Trois personnes (une femme et deux hommes) sans domicile fixe, entendant les aboiements, tentent de rappeler leurs chiens. Rien n’y fait. La bagarre reprend, plus violente. "Les trois chiens sont revenus. Ils ont mordu. J’ai retiré sur la laisse. Elle a craqué." Tipsy n’a pas le dessus. Il est sous les trois autres. "Ils l’ont dévoré en trois minutes, soupire le retraité qui se fera mordre en tentant de récupérer son chien. Un SDF a aussi essayé de s’interposer en se jetant à plat ventre sur les chiens avec un long manteau. En vain."
  •  Celle de la sans domicile fixe : "Dans le parc, j’étais avec mon ex et mes trois chiens : Ignorance, qui a 4 ans et ses deux fils Crevard et Carnage. C’est vrai qu’ils n’étaient pas attachés mais nous étions dans un parc. Le monsieur est arrivé avec son chien détaché qui fonce sur Crevard. Les deux chiens aboient. J’ai rappelé mon chien, il est revenu mais le Jack Russel a continué et a mordu Crevard à une patte avant". À partir de ce moment, la scène, jeu ou confrontation, dégénère. "Crevard se retourne et saisit Tipsy derrière la tête. Mes deux autres chiens sont arrivés mais n’ont pas mordu. Moi, j’ai tout fait pour que mon chien lâche le sien".

[alert-announce] Crevard est un chien qui ne fait pas partie des catégories 1 ou 2 [/alert-announce]

Crevard sera euthanasié sur ordre de l'élue municipale …

En conclusion, il est bon de rappeler qu'il n'y pas de chiens "méchants" mais simplement de mauvais maitres !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *